La figue de barbarie, joli trésor de septembre

Si vous vous êtes rendu au marché, chez votre primeur ou même dans un supermarché ces derniers temps, vous avez surement dû croiser ces petits fruits roses ou jaunes du côté des fruits exotiques. Jusqu’à présent je ne m’y étais pas intéressée plus que ça. Certes ils étaient fort jolis avec toutes ces couleurs mais 1/ c’était quand même très cher 2/ je ne savais pas du tout quoi faire avec.

Et puis ce matin au marché je suis tombée sur un bac de trois kilos pour 1 euros. Bien sûr c’était des fruits de la veille qui avaient subit un peu trop de chocs et donc ne pétaient plus franchement la forme. Mais qu’importe, étant dans une période de ma vie où je m’intéresse à de plus en plus de choses et où j’essaye à peu près tout ce qui me tombe sous la main, c’était l’occasion de tester.

Je suis donc repartie avec mon tote bag rempli de ces petites douceurs, ne sachant toujours pas ce que j’allais bien pouvoir faire de tout ce stock, ni même quel goût ça avait. De retour chez moi j’étais tellement excitée à l’idée de gouter ce nouveau fruit que j’ai posé tout mes sacs, sorti une figue, attrapé un couteau, enlevé la peau (je me doutais que celle-ci ne se mangeait pas) et croquer dans la chair juteuse.

Figues de barbarie

Première impression : bof, je m’attendais à mieux venant du fruit d’un cactus (eh oui aha! je vous met même une petite photo dénichée sur internet) . Mais je n’allais pas me laisser abattre pour autant. J’ai dégainer mon ordi et demander à Lilo (oui j’ai dit ciao à google pour ce merveilleux moteur de recherche qui utilise l’argent récolté pour le reverser à des associations, je vous en reparlerai si vous voulez!) ce que l’on pouvait bien faire avec des figues de barbarie. Réponse: pas grand chose. A part les manger tel quel, en faire de la confiture ou du jus, je n’ai pas trouvé grand chose.

Pourtant je n’avais pas envie de délaisser ces petites figues qui regorgent de fibres, de potassium, de magnésium, de fer, de cuivre et bien sûr de vitamine C. En plus de cela elles aideraient à lutter contre le cholestérol et le diabète que du bon !

 
Plache botanique montrant tous les stades de la floraison et de la fructification de l'opuntia
 
J’ai donc décider de tenter d’en faire du jus. Et là, révélation ! Après quelques minutes de galère pour éviter les épines (il y en a de toutes fines sur la peau), mixer la chair et passer le tout au chinois pour enlever les pépins (beaucoup trop nombreux à mon goût!) j’ai finalement obtenu un délicieux jus. J’aurais du mal à vous décrire le goût mais il est sans aucun doute exotique, entre le fruit de la passion, la mangue et la papaye. J’ai également rajouté du jus de citron pour relever le tout et je pense que cela a bien aidé à accentuer la saveur du fruit. Je vous partage donc ma recette (ultra complexe aha)
Pour environ 1L de jus :
  • 2kg de figues de barbarie
  • les jus de 2 citrons
-> Frotter les fruits sous l’eau à l’aide d’une brosse pour retirer un maximum d’épines
-> Enlever la peau et les extrémités des fruits avec un couteau
-> Placer la chair dans un blender avec le jus des citrons et mixer environ 30 sec à 1 min
-> Filtrer le mélange obtenu dans un chinois pour retirer l’ensemble des pépins
-> Déguster !
 
Je vais tenter d’autres recettes avec ces figues et si c’est concluant, je vous partagerez mes petites trouvailles !
 
Et vous vous aviez déjà gouter les figues de barbarie ? Si vous avez une super recette je suis preneuse !
 
En tout cas j’espère que vous sauterez le pas et testerez mon jus
 
Bisous sucrés
 
Pêche
 
 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s